[Micro-Pensée] Ma grand mère avait raison

Fais attention à tes fréquentations

Si on t’a partagé ça, tu peux t’abonner en laissant ton email ci-dessous pour ne pas rater les suivantes :


À chaque fois que je la croisais ma grand-mère me donnait le même conseil : « fais attention à tes fréquentations ».

Je me suis moqué en public de ce conseil. Dans un article. J’ai eu tort. Vraiment tort.

J’avais deux raisons de me tromper :

1) Elle répète ça vraiment tout le temps même après 2 ans sans me voir. Ça devient comique par répétition.

2) Je suis le fils de ma mère avant d’être le petit-fils de ma grand-mère. Donc j’ai pris parti dans leur conflit.

Pour autant…elle a raison

J’ai mis du temps à le comprendre parce que, justement, je le comprends trop bien. C’est devenu une seconde nature.

Déjà, j’ai été protégé toute mon enfance. Quand vous êtes fils de prof, vous avez le luxe d’avoir un parent à la maison quand vous rentrez de l’école. Il vous surveille.

On m’a proposé de la drogue (je ne compte pas le cannabis) pour la première fois à 28 ans. On ne m’a jamais proposé de fumer du tabac.

Mais au-delà de te protéger du négatif…

Tu es la moyenne des 5 personnes que tu fréquentes le plus. C’est valable aussi pour le positif.

Je me suis rendu compte cette semaine que j’étais le seul de mon entourage à être 100% content de mon entourage. D’ailleurs quand je fais rencontrer des amis ils me disent « mais il/elle est trop cool ! », et j’ai toujours cette réponse sincèrement étonné :

« Bah normal, t’es mon ami et lui/elle aussi. C’est normal que vous vous appréciez ».

En fait non. Ça ne va pas du tout de soi. La plupart des gens n’ont pas d’entourage uniforme.

Pire que ça…

Quelqu’un m’a dit cette semaine « je suis celle qui tire tous mes amies vers le haut, elles elles me tirent vers le bas ». Et là j’ai vraiment réalisé à quel point j’étais content de mon entourage.

J’allais écrire « à quel point j’étais chanceux ». Mais ce n’est pas de la chance : je les ai choisi. La famille c’est de la chance. Mais les amis on peut les choisir.

En ce moment, j’ai :

  • une amie qui me pousse à vendre des choses,

  • une amie qui m’aide à finir mon livre,

  • une amie qui m’a fait comprendre que j’avais déjà le sujet de mon second livre,

  • un ami qui m’a fait comprendre que le conseil de ma grand-mère était le bon…

Ton entourage devrait être ce qui te booste le plus dans ta vie. Sinon y’a un problème.


Ça t’a plu ? Partage ça à quelqu’un :

Share


Ou, mieux encore : abonne-toi en laissant ton email ci-dessous pour ne pas rater les suivantes :